lundi 16 octobre 2017

De Pire en Pire - page 51

Bonjour!

Les Dentus, qui ont dû abandonner la surveillance de l'immeuble de la rue Gueuse à cause de la populace en colère, se sont rabattus sur leur bureau avec pour mission de retrouver, au milieu d'une montagne d'archives, le dossier médical de feu madame Portal. La nuit n'y a pas suffit, et pour cause: c'est Patrick, l'urgentiste de l’hôpital Larry-Boisière qui l'avait involontairement gardé par devers lui.

Il ne reste plus à Raoul, Saturne et Jupiter qu'à retourner à Larry-Boisière...


A la semaine prochaine!

lundi 9 octobre 2017

De Pire en Pire - page 50

Salut tout le monde!

Et on en arrive à la page 50 de l'histoire!! On n'a jamais été plus proche de la fin! D'ailleurs c'est de plus en plus mal dessiné, il est temps que ça se termine!!

Allons-y!


Sinon à part ça, je n'oublie pas de vous prévenir dès qu'il y a du nouveau au sujet de "L'Exil"!...



...



Bien...

A la semaine prochaine, les amis!

lundi 2 octobre 2017

De Pire en Pire - page 49

Bonjour tout le monde,

aujourd'hui la page 49!

La semaine dernière, Mercure, parti s'acheter ses biscuits sans qui il n'est rien, a vu sortir discrètement Monclar par l'arrière de son immeuble.

Ni une, ni deux, ni biscuits, Mercure décide de le prendre en filature, une première depuis 1972. Pendant ce temps, ses trois autres collègues sont plongés dans l'inquiétude...





C'était la fin de la séquence qui se passe dans la camionnette, ouf!

Courage à tout le monde, et à la semaine prochaine!

lundi 25 septembre 2017

De Pire en Pire - page 48

Salut chers amis!

Et on avance avec la page 48 de l'histoire!

La semaine dernière, Pierre Monclar, plus ou moins alerté par Étienne, décidait de s'enfuir discrètement par le rue Gissement pour échapper à la surveillance de l'entrée principale de l'immeuble assurée par les Dentus. Pendant ce temps, Mercure et chez l'épicier du coin pour s'acheter, à un prix indécent, son éternel paquet de biscuit. Il se trouve que cette épicerie se trouve précisément rue Gissement, et qu'il repère Monclar qui s'en va...





A la semaine prochaine!

lundi 18 septembre 2017

De Pire en Pire - page 47

Bonjour!

Et ça continue! Cette semaine, la page 47.

La semaine dernière, Étienne, finalement relâché par les Dentus qui ne le trouvaient pas très fiable, est retourné droit chez Pierre Monclar pour y trouver peut-être du réconfort, mais surtout pour l'alerter au sujet des intentions des policiers. Il lui conseille ni plus ni moins que de partir le plus loin possible...







Merci à vous tous et à la semaine prochaine!

lundi 11 septembre 2017

De Pire en Pire - page 46

SALUT!

L'histoire continue!

Les Dentus (encore et toujours dans leur camionnette, qu'est-ce-qu'elle est longue cette séquence!), voyant qu'ils n'obtiendront plus grand chose d’Étienne qui de toute façon est psychologiquement fatigué, décident de le relâcher.


Tiens, puisque j'y suis, voici la version crayonnée, qui elle aussi, est assez rapide!


Eh oui! si je veux tout finir à Noël tout en faisant autre chose à côté, il faut bien aller vite. Et puis après tout on se dirige vers la fin de l'histoire, c'est normal qui tout s'accélère. Moi j'aime bien!

Merci, grand merci d'être toujours là, et à la semaine prochaine!

et n'oubliez pas:


lundi 4 septembre 2017

De Pire en Pire - page 45 - Les affaires reprennent!

Salut tout le monde!

Donc oui, ça reprends, et comme disent les commentateurs sportifs, ça va aller au bout! En gros, le pari sera de FINIR l'histoire De Pire en Pire juste avant Noël. Et on va y arriver, on y croit!

Essayons de résumer un peu ce qui s'est passé les derniers temps avant la pause. Revenant de l'immeuble des Portal où ils n'ont pas pu faire d'interrogatoire probant, les Dentus emmènent au commissariat Étienne, c'est toujours ça. Son interrogatoire est un échec lui aussi, mais les Dentus finissent par découvrir à cette occasion que Pierre Monclar est le seul assassin de madame Portal. Alors ils retournent en trombe à l'immeuble pour l'arrêter. Mais craignant de mauvaises réactions de ses voisins, ils décident d'attendre qu'il sorte tout seul. Pendant ce temps ils parlent à nouveau avec Étienne dans la camionnette. Celui-ci leur montre un dessin inquiétant qu'il a fait: une vieille personne devant des hommes en armes...





Eh bien! bonne rentrée s'il y en a qui rentrent, et à lundi prochain!