lundi 10 octobre 2016

De Pire en Pire - pages 15 et 16

Salut tout le monde!

Revenons à l'histoire: alors que les Dentus mènent un nouvel interrogatoire de monsieur Portal, ce dernier se sent mal, et tombe à terre! "Il a fait un malaise" s'exclame Raoul alors que le malheureux est en plaine détresse...



Vous avez donc fait la connaissance de l'urgentiste de l'hosto Larry-Boisière. Comme on le voit pas très bien, le voici en plus gros.





A la semaine prochaine!

5 commentaires:

  1. Alors là, chapeau bas ! Au plan de l'humour, ce sont mes deux planches préférées ! "Une horde de cons va tomber sur nous", "les gens comprendront", "barrez-vous, on a un malade", "ce sera long ? Vous le saurez en repartant", et ce final magnifique, horizontal, où les accompagnants ne se distinguent plus des malades. Saint Dieu, voilà bien l'humour des Dentus d'origine, digne de la bouteille de white spirit et de "ils font du pinard chez Apple ?" (les familiers des Dentus, comme les gens, comprendront !). Le Patrick Pelloux de Larry Boisière a la tronche de l'emploi, et on retrouve cet établissement médical après la visite de Raoul et Jacques ValJacques dans un épisode précédent et inachevé, mais les épisodes inachevés, c'était avant. Au plan graphique, le "Portal ! Oh, Portal !" rappelle opportunément la graphie du titre, le rythme de l'histoire s'est emballé (par rapport au début), et moi, personnellement, j'apprécie. Je me dis aussi que ces planches, moins sombres, et dans un style BD plus classique, gagneront sans doute encore en efficacité visuelle avec la couleur. Comme tous les habitués du blog, je me réjouis que Facebook permette de consulter les planches parues il y a plusieurs semaines plus facilement qu'aujourd'hui. Vivement le lancement de la page Facebook des Dentus !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci André! Je savais que tout ça allait te plaire, et je rougis en lisant ton appréciation! En effet, j'ai mis pas mal de trucs dans ces deux planches, ce ne sera peut-être pas comme ça à chaque fois!
      A+

      Supprimer
  2. De pire en pire ... ou de mieux en mieux pour nous lecteurs.
    La situation s'emballe et on rit beaucoup des mésaventures du pauvre Raoul.
    Question dessin, tu apporte un grand soin aux décors. Je n'en fini plus d'agrandir les cases pour observer les détails

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours super sympa de ta part, Rice! Merci beaucoup!

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer